La vaccination

La vaccination est une protection contre une maladie infectieuse potentielle.  Cela consiste à injecter dans le corps un agent infectieux (virus ou bactérie), sous une forme inoffensive mais stimulant la réponse immunitaire de l'organisme. Le système immunitaire disposant d'une forme de mémoire, une exposition ultérieure à l'agent infectieux déclenchera une réponse rapide et donc plus efficace. L'agent est reconnu par une ou plusieurs molécules spécifiques et constitue l'antigène. Le système immunitaire répond par la production d'anticorps spécialement dirigés contre lui et fabriqués par des cellules mémoires (lymphocytes B et T). Un vaccin est donc spécifique d'une maladie.

La vaccination est primordiale et elle  comporte des bénéfices multiples, non seulement pour la personne qui se fait vacciner mais également pour les personnes qui l’entourent en évitant la propagation des maladies.

Beaucoup de vaccinations sont effectuées durant la petite enfance et l’enfance. Mais se faire vacciner se justifie tout au long de la vie, qu’il s’agisse de se protéger de risques particuliers quand on s’envole pour l’étranger, quand on a un désir d’enfant ou qu’on emménage dans une collectivité pour personnes âgées par exemple. Il faut également procéder à intervalles réguliers à des rappels de (certains) vaccins reçus antérieurement.

Vous trouverez ici le calendrier vaccinal et les informations spécifiques à chaque vaccin tel qu’il est actuellement proposé par le Conseil Supérieur de la Santé.

https://www.vaccination-info.be/


 

VACCIN CONTRE LA GRIPPE

https://www.vaccination-info.be/maladie/grippe/

La grippe saisonnière est un virus annuel de la période automne/hiver, il touche environ 5% de la population. Cette maladie, souvent considérée comme peu dangereuse, n’est pas à sous-estimer. Elle peut avoir de graves conséquences chez les personnes à risque de complications.

Le Conseil Supérieur de la Santé Belge, définit des groupes de population prioritaires (trois grandes catégories de personnes) qui devraient être vaccinés contre la grippe.

  • Les femmes enceintes, toute personne âgée de plus de 6 mois présentant une affection chronique, toute personne âgée de plus de 65 ans, les personnes séjournant en institution, les enfants âgés de plus de 6 mois  sous thérapie à l’aspirine au long cours ; sont à risque de développer une forme grave.
  • Les personnes vivant sous le même toit que des enfants de moins de 6 mois ou que les personnes à risque de développer une forme grave ;
  • Les prestataires de soins, sont fortement touchés puisqu’ils côtoient des malades atteints de grippe lors d’une épidémie. En étant vaccinés, ils sont moins susceptibles de transmettre le virus, que ce soit à leurs proches ou à leurs collègues. De plus, ne pas tomber malade permet d’éviter une surcharge de travail pour ces derniers. Enfin, ils contribuent à la protection des patients qu’ils prennent en charge, fragilisés par la maladie ou par l’âge et beaucoup plus susceptibles de contracter une grippe avec complications.

En plus de ces groupes prioritaires, il faut également envisager de vacciner toutes les personnes de 50 à 64 ans compris, en raison de la fréquence de facteurs de risque dans cette population. 

La vaccination contre la grippe doit être renouvelée tous les ans car le virus évolue chaque année ; cela nécessite une réadaptation du vaccin pour qu’il soit efficace.  En Belgique, l'AFMPS, l'agence du médicament, est responsable de l'achat et de la distribution des vaccins contre la grippe. L'AFMPS continuera donc de suivre la situation de près. Mieux vaut prévenir que guérir!

Prenez connaissance de l’avis du Conseil Supérieur de la Santé au sujet de la vaccination contre la grippe saisonnière, saison hivernale 2021-2022 dans le contexte Covid-19 : 20210615_css-9625_grippe_saison_2021-22_vweb_0.pdf (belgium.be)


 

VACCIN CONTRE LE COVID-19

Covid-19 | vaccination-info

Fin 2019, un nouveau virus, le SARS-CoV-2 appelé communément coronavirus ou Covid-19, est apparu dans la région de Wuhan en Chine. Le premier cas de Covid-19 a été recensé le 4 février 2020 en Belgique. Depuis, ce virus s’est propagé mondialement causant une pandémie, déclarée par l’Organisation mondiale de la Santé le 11 mars 2020. 

Les signes physiques peuvent aller de l’absence de symptômes à la présence de symptômes modérés (syndrome grippal, plaintes respiratoires, digestives…). Certaines personnes développent une insuffisance respiratoire sévère nécessitant une hospitalisation voire un support aux soins intensifs.  Malgré l’avancement des connaissances dans le traitement de ce virus très contagieux,  la maladie peut rester mortelle à n’importe quel âge, avec un risque particulièrement élevé chez les personnes âgées.  Les comorbidités et le fonctionnement de notre propre immunité jouent un grand rôle dans le pronostic.

En Belgique, la vaccination contre la Covid-19 est recommandée pour tous les adultes, les jeunes de 16-17 ans et les enfants de 12 à 15 ans présentant des facteurs de comorbidités (sauf ceux ayant une contre-indication, ce qui est rare). Elle est également proposée aux jeunes de 12 à 15 ans sans facteurs de comorbidités.

Les prestataires de soins, dont les kinésithérapeutes,  sont considérés comme un profil prioritaire à haut risque dans les critères de pondération pour recevoir un vaccin.  À juste titre, puisque vous étiez et êtes toujours en première ligne de la pandémie.

Face au virus, le nombre de personnes vaccinées est le seul paramètre à même de nous permettre de remporter le combat. Il nous appartient dès lors à tous de faire en sorte qu’il soit le plus grand possible.

En plus de nous faire vacciner, nous avons une tâche sociale majeure. En tant que prestataire de soins, nous sommes étroitement impliqués dans la relation avec nos patients. Nous les voyons régulièrement et avons l'occasion de discuter de leur mode de vie, de leur expliquer en langage clair ce que la science nous enseigne. Nous jouons également un rôle majeur de sensibilisateur dans cette campagne de vaccination.  En plaçant des affiches et en discutant, nous ouvrons les portes pour convaincre les gens de la nécessité de se faire vacciner. De fausses informations circulent sur les réseaux sociaux et nous devons les réfuter et les corriger sur la base de nos connaissances scientifiquement fondées, dans l'espoir de diffuser la vaccination le plus largement possible, dans un souci de santé de tous.

En tant que prestataires de soins, nous avons une mission de santé publique: ne pas nuire « Primum non nocere », comme le disait Hippocrate. Nous avons donc la responsabilité de protéger nos patients.

Nous respectons ceux d’entre vous qui prennent la décision de ne pas se faire vacciner – c’est votre choix personnel, votre liberté – mais déontologiquement, vous ne pouvez ni entraver le choix, ni déconseiller la vaccination à vos patients et à la population.

Vous retrouverez toutes les informations et ressources utiles en rapport avec l’opérationnalisation de la vaccination contre la Covid-19 sur les sites suivants :

Recommandations en matière de vaccination contre le SARS-CoV-2 de la femme enceinte, souhaitant devenir enceinte ou en période d’allaitement au moyen d’un vaccin à ARN messager : 20210623_css-9622_vaccination_femme_enceinte_allaitante_vweb.pdf (belgium.be)

  • CareConnect
  • Trenker