COVID-19 : quid de la vaccination?

Vous avez déjà certainement lu et entendu de nombreuses informations à propos de la vaccination contre le COVID-19.
Où en est-on actuellement? AXXON vous propose une synthèse de la situation.


En Belgique, la vaccination contre le COVID-19 est chaudement recommandée pour tous les adultes (sauf ceux ayant une contre-indication, ce qui est rare). Il n’est pas possible de vacciner tout le monde en même temps : cela se fera donc en plusieurs étapes tout au long de l’année 2021, de façon gratuite et non obligatoire.

La Task Force "Vaccination" définit des groupes de population prioritaires – qui devraient être vaccinés en premier lieu contre le COVID-19 – et les ministres de la Santé réunis en Commission Interministerielle (la CIM Santé) valident la proposition.

Cette Task Force a rédigé début décembre un avis pour l’opérationnalisation de la Stratégie de vaccination COVID-19 pour la Belgique.

L’ordre de déroulement de la campagne de vaccination est déterminé suivant les catégories de personnes ci-dessous :

  • Les résidents et le personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées (maisons de repos et maisons de repos et de soins), suivis des institutions collectives de soins, en incluant les volontaires.
  • Les professionnels de soins au sein des hôpitaux et les professionnels de soins œuvrant en 1ère ligne.
    Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque élevé de contamination en raison de contacts rapprochés avec des patients COVID-19, dans le cadre de leur activité professionnelle.
  • Les autres membres du personnel des hôpitaux et des services de santé, incluant aussi les structures investies dans la prévention : centres de vaccination/de dépistage du cancer, ONE et Kind en Gezin.
    Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque moindre de contamination dans le cadre de leur activité professionnelle.

La vaccination contre le COVID-19 sera ensuite étendue :

  • Aux personnes âgées de 65 ans et plus, soit indistinctement, soit par catégories d’âge descendantes.
  • Aux personnes de 45-64 ans avec des comorbidités spécifiques : obésité (BMI ≥ 30), diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, pulmonaires, rénales, hépatiques chroniques, malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic et tous les cancers solides récents (ou traitements anticancéreux récents).
  • Aux personnes exerçant des fonctions sociales et/ou économiques essentielles, selon des critères qui seront définis plus précisément.

Enfin, la vaccination sera par après offerte au reste de la population adulte.

Qu'en est-il pour les kinésithérapeutes ?

Les kinésithérapeutes font partie des personnes prioritaires :

  • Si vous travaillez dans une institution, vous serez invité au moment opportun à vous inscrire sur une liste de vaccination.
  • Si vous travaillez en cabinet libéral et à domicile, vous faites partie des professionnels de soins de 1ère ligne.

La calendrier vaccinal a été revu et la vaccination devrait avoir lieu dans le courant du mois de février pour une grande majorité des kinésithérapeutes.
Attention toutefois : ce calendrier est susceptible d'être modifié en fonction de la livraison des vaccins en provenance des firmes pharmaceutiques.

Comment allez-vous être convoqué ?

À l’heure actuelle, cela n'a pas encore été totalement défini : vous devriez soit être averti via une lettre de convocation, soit à l'aide d'un message des gouverneurs de provinces via My e-Box.

Afin de disposer d'une vue d’ensemble de ce dossier, nous vous invitons à visionner le webinaire diffusé le 15 décembre et à consulter le communiqué publié le 16 janvier par le Collège de Médecine Générale (CMG).

En savoir plus

Vous trouverez ci-dessous quelques liens utiles vers les informations à destination des professionnels de la santé.

À Bruxelles

En Wallonie

Plateforme fédérale sur la vaccination

Agence fédérale des médicaments et des produits de santé

 

Communiqué de l'Agence pour une Vie de Qualité (AViQ)

Mesdames et Messieurs,
Chers docteurs,
Chers collègues professionnels des soins de santé,

Dès ce lundi 18 janvier dans les premiers hôpitaux concernés , mais aussi pour la deuxième fois vers les professionnels dans les MR/MRS dès le 25 janvier, puis début février pour toute la première ligne de soins, la vaccination va être offerte largement aux membres de nos professions des soins de santé.

C’est un moment important dans la campagne de vaccination mais tout particulièrement pour vous qui vous êtes tant investis et restez au front durant cette crise sanitaire.

Un haut taux de vaccination signifiera, outre protéger celles et ceux qui ont tant risqué pour soigner les autres, sécuriser la disponibilité des soignants et de nos structures de soins en cas d’une troisième vague de la pandémie que nous espérons toutes et tous ne pas avoir à affronter. Si vous êtes convaincus, comme nous, que ce vaccin est l’arme qui nous permettra de l’éviter en vaccinant largement le grand public, c’est maintenant qu’il faut en parler autour de vous pour informer vos collègues et vos proches des bienfaits de la vaccination et contrer les fakenews qui circulent et n’ont d’autre but que d’instiller la peur.

En effet, en tant que professionnels de la santé, vous êtes la première référence du grand public, et il est démontré que l’opinion de son médecin, de son kinésithérapeute, de l’infirmier qui le soigne ou de son pharmacien sera le conseil le plus écouté que va prendre une personnes prise de bonne foi dans l’hésitation vaccinale. Le taux de vaccination dans le personnel soignant sera, pour cette raison aussi, une référence qui impactera toute la suite de la campagne de vaccination qui n’en est qu’à ses débuts.

Pour aider les professionnels qui souhaitent se mobiliser pour cette fonction d’information, nous avons préparé un set de diapositives, en accès libre, grâce à l’aide de personnes sans conflits d’intérêts et avec une grande expérience dans le domaine. Elles complètent les outils que vous avez peut-être déjà mis en place à votre niveau. Ces diapositives sont modifiables et organisables au gré des présentations de chacun (toutes ensemble pourrait vous sembler un peu long), afin de contribuer à donner autour de vous les informations  permettant à tout un chacun de poser un choix libre et éclairé.

Ce set de données informatives ne doit convaincre que parce que les faits sont objectivement en faveur de la vaccination. C’est surtout un support pour engager le dialogue, dans le respect des interrogations et des doutes que certaines et certains de nos collègues peuvent avoir.

En restant à votre disposition pour toute information complémentaire je vous prie de croire, chères et chers professionnels du domaine de la santé, à nos sentiments les plus respectueux pour votre engagement.

Yvon Englert
Délégué Général

  • CareConnect
  • Trenker